Retour au pays des cosaques (du 19 au 24 juillet 2017)

Nous avons eu la chance de pouvoir découvrir la région du Don que mon grand père maternel Ivan Ognov avait quitté cent ans auparavant!

Chance initiée par l’association des Cosaques de France représentée par Chmyrev Guennadi ‘Ataman des Cosaques de France’ fédérateur d’un voyage devant réunir une bonne partie de la famille Ognov du 19 au 24 juillet 2017.

Ce n’est donc pas un voyage touristique passif mais avant tout une rencontre entre ceux restés en Cosaquie et les descendants de ceux ayant quitté la Russie .

Muni d’une invitation du maire de Novotcherkassk nous sommes arrivés au petit jour à l’aéroport de Rostov en compagnie de Natacha correspondante Russe de Guennadi ou nous étions attendus par des Cosaques en uniforme et par leurs compagnes en robes traditionnelles qui nous offraient e pain et le sel symboles d’hospitalité.

Une demie heure de route pour que nos hôtes nous déposent à l’hôtel Dynastia proche de Novotcherkassk.

Mr le maire nous invitait officiellement à 12h30 avec présence de la presse,échange de cadeaux,discours,puis réception autour d’un buffet somptueux ou nous attendaient crêpes fourrées aux framboises,fruits frais,boissons locales et bonne humeur.

Les photos en mairie ainsi que les objets historiques en évidence démontrent l’importance des cosaques dans une ville fondée en 1805 comme capitale administrative des Cosaques du Don Nous étions même par la suite interviewés par la télévision locale.

Diner le soir dans un somptueux restaurant sous des tentes privatives avec zakouski,kvas,vodka,délicieux poissons du Don et soupes d’été rafraîchissantes.

Le 21 juillet au matin visite chez l’Ataman des Cosaques du Don dans son ‘bunker’ ou étaient réunis ses officiers proches ainsi que le pope.Guennadi échangeait longuement avec ces personnalités confortant ainsi sa représentativité des Cosaques de France , intérêt partagé ,de mon coté je voyais des hommes dont les grand parents

avaient du côtoyer mon grand père , de leur coté ils étaient surpris... que je ne parlais pas Russe , en tout cas nous sommes vraiment les bien venus .

Cette visite nous a permis de connaitre Véra , une interprète qui avait bien connu ma mère et était amie de ma grand tante de Novotcherkassk , Galina qui porte fièrement ses 88 ans.

Visite ensuite du musée Cosaque de Novotcherkassk plutôt riche en objets d’époque en dépit des guerres puis de la cathédrale .

Le 22 juillet visite de Tcherkassk ville située au bord du Don à 60 km de Novotcherkassk .Cette ancienne ville qui était régulièrement sujette aux crues a gardé une très belle église et garde les portes massives en fer de la ville d’Azov que les cosaques avaient ramené comme message aux armées turques .

Dans cette petite ville en hommage au grand père de Sacha (un cosaque stupéfiant par sa gentillesse) est érigée une statue rappelant sa bravoure contre les fascistes.

Déjeuner dans un très beau restaurant ou nous attendait l’adjoint de l’Ataman du Don en compagnie de l’Ataman du Kouban homme remarquable .

  • 23 juillet ‘petite promenade’ de 150 km ou on descend le don avec des terres à blé d’une grande richesse à perte de vue , arrèt dans un village ayant connu des moments difficiles pendant la seconde guerre avec cérémonie rappelant les combats .Anciens combattants et cosaques kalmouks en grand uniforme .Visite d’un musée avec Mikhail enseignant en histoire à l’université et jeune cosaque connaissant le Don et ses poissons,baignade dans ce fleuve ou il est difficile de remonter le courant en nageant.Retour à Novotcherkassk ,ou nous saluons ma grand tante Galina que j’avais déjà vu en France il y a bientôt 35 ans ! notre chauffeur nous a fait une surprise,il nous invite en bord de rivière sur son terrain et nous régale d’écrevisses du Don péchées à Volgograd : un grand moment.
  • 24 juillet ‘grande promenade’ de près de 400km en direction d’un musée privé montrant le coté ‘Russes Blancs’ ,musée remarquable ,repas ‘familial’ dans ce musée ou des cosaques nous ont ouvert leur coeur .

Le choc est encore plus fort puisqu’on échange vraiment avec les cosaques qui nous accompagnent, Elena et Dimitri nous ont accueilli dans leur maison pour diner et se sont mis en quatre pour nous,entre carpe farcie,canard rôti,champignons marinés,brochettes il y avait de quoi contenter un régiment!

Sacha qui tient un commerce d’icônes a été d’une incroyable gentillesse l’hospitalité est tout simplement stupéfiante.

Avec du recul on a vraiment envie de recevoir nos hôtes de Russie et de conseiller à ceux qui le pourront de faire au moins ce ‘pèlerinage’ une fois dans leur vie.

Un grand merci à

Mr le Maire qui nous a invité aux Ataman qui nous ont accueilli

aux Cosaques et à leurs compagnes qui ont été disponibles et d’une grande gentillesse

à Guennadi et Natacha à l’origine de cette découverte

A propos

Pour rejoindre l' « Association des Cosaques en France, » remplir le formulaire